Compétences visées

Les diplômés de cette formation auront des compétences théoriques en mathématiques et en informatique ainsi qu'une approche pratique des problèmes liés à la cryptographie et à la sécurité informatique. Le parcours dispense tout d'abord un enseignement classique solide en algèbre, en théorie de l'information, en logique, en programmation, en réseaux, en algorithmique.

Sur ce socle de connaissances théoriques se greffent des enseignements beaucoup plus spécialisés comme l'étude de la sécurité de protocoles de communication actuels (par exemple GSM, internet), l'apprentissage de l'informatique embarquée (prise en compte de contraintes matérielles, programmation sur carte à puce), la sécurisation d'un réseau informatique et donc l'architecture sécurité d'un réseau.

Le projet réalisé en M1 et le stage en M2, tous deux soumis à la rédaction d'un mémoire et à une soutenance devant jury, valident la maturité et l'autonomie des étudiants.

À l'issue de la formation, les diplômés sont capables d'appréhender des articles de niveau recherche dans les domaines de la sécurité de l'information, et de proposer et mettre en œuvre des solutions pratiques dans leur domaine de prédilection. Ils s'intègrent avec succès au monde professionnel, tant dans le secteur privé que dans des agences gouvernementales.

Formation

Voie 1 : Double master Mathématiques et Informatique

Cette formation concerne les étudiants ayant un double profil mathématiques et informatique, elle leur permet de valider un double diplôme de master à la fois en mathématiques et en informatique. La formation est exigeante sur les deux volets, et les étudiants doivent valider chaque semestre 18 crédits de chaque discipline.

M1 Mathématiques et Informatique

La première année de master mathématiques et informatique propose un éventail de cours qui permet aux étudiants de se spécialiser en M2 dans les domaines du big data ou de la protection des données.

Prérequis
L3 math-info ou équivalent

M2 mathématiques, informatique et applications à la cryptologie

La seconde année de master MIC offre aux étudiants un socle théorique solide et une confrontation de ces savoirs aux réalités professionnelles.

Prérequis
M1 MIC

Voie 2 : Master Mathématiques, avec alternance

Cette formation offre la possibilité aux étudiants de réaliser une seconde année de master en alternance dans une entreprise. Il délivre un master de mathématiques, parcours cryptologie et sécurité.

M1 MIC

La première année de Master MIC vise à approfondir les mathématiques et l'informatique nécessaires en cryptologie. Les choix d'options au second semestre permettent aux étudiants de personnaliser leur parcours avant le M2 MIC, ou de l'orienter en direction d'un autre M2 (MPRI, LMFI...)

Prérequis
L3 math-info ou équivalent

M2 mathématiques, informatique et applications à la cryptologie

La seconde année de master MIC offre aux étudiants un socle théorique solide et une confrontation de ces savoirs aux réalités professionnelles.

Prérequis
M1 MIC

Parcours d'anciens étudiants

Kahina, consultante blockchain

J'ai fait toutes mes études supérieures à Paris Diderot Paris 7 en commençant par L1 Mathématiques & informatique jusqu'au M2 MIC. L'obtention de la double licence Mathématiques & informatique m'a offert une double casquette à la fois la logique mathématique et les compétences informatiques, étant une passionnée de la cryptologie j'ai opté pour le master MIC qui offre un profil singulier très demandé sur le marché.

Je suis consultante Technique Blockchain au sein de la Société DXC Technology, et cela se passe à merveille.

Un petit mot pour les étudiants étrangers dont je faisais partie, car en général quand on parle de sécurité, cryptologie, … on pense à l'habilitation, il n'y pas que le ministère de la défense qui ouvre ces portes à notre type de profil mais il y a bien plusieurs cabinets d'étude (audit), département R&D de grands groupes, sociétés de conseils, laboratoires, et j'en passe, qui sont séduits par la richesse de notre bagage, la preuve je n'ai pas eu du mal à trouver mon stage de fin d'études et avoir un CDI.

Silvio

Je voudrais juste témoigner de la facilité avec laquelle je me suis inséré dans le marché du travail après mes études de mathématiques-informatiques (master MIC).

Je n'étais pas un foudre de guerre en M1, juste dans la moyenne, et je n'ai bénéficié d'aucun "piston" :

  • j'ai envoyé en tout trois cvs pour mon stage : j'ai été pris à 2/3 et j'ai du en refuser un
  • j'ai envoyé en tout deux cvs pour mon premier emploi : j'ai été pris aux deux et ai du en refuser un
  • j'ai envoyé en tout deux cvs pour mon second emploi : j'ai été pris aux deux et ai du en refuser un

On vient actuellement me démarcher pour me proposer des postes, ce sont des carrières assez confortables et stimulantes intellectuellement.